Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Carême

Publié le par JEAN-YVES DEGORRE

Pour mes amis chretiens en ce jour des cendres, c'est le début de la pénitence. 
Ce mot qui fait peur est pourtant plus que jamais, essentiel de nos jours. 
Alors que plus rien n'a de sens, la pénitence est là pour nous aider à nous réconcilier avec l'essentiel.
La pénitence est plus le moment du grand " lavement" que celui de la souffrance . 
Le jeûne permet à l'énergie du corps, telle la sève de l'arbre au printemps, à favoriser l'émergence de fleurs qui donnerons des fruits. Fruits qui sont spirituels sans doute, mais aussi physiques ( la science chaque jour prouve les bénéfices du jeûne.). Car ce lavements nous lave de nos pêchés au sens premier, c'est-à-dire harmatia "se tromper de cible". Par exemple manger ( trop, mal) pour chasser ses angoisses au lieu de manger pour nourrir son corps et etre en bonne santé.
C'est un moyen extraordinaire de vivre en Juste que de jeûner.
Vivre en Juste c'est en premier se libérer de l'hypocrite ( hanefa en araméen, "pervers, impie")qui vit parfois en nous et que l'on nourri par un excès de tout. Le jeûne, tel un noeud au mouchoir, nous rappelle par son noeud à l'estomac que nous pouvons être de belle personne, lavées de nos erreurs de cibles en rectifiant "notre position".
Cette violence du jeûne est douce à celui qui l'accueille dans l'amour de soi et de la Vie. Elle est une énergie qui permet de s'unir à soi-même, à l'Essentiel ( Essence du Ciel) au contraire du pervers, celui qui divise, qui empêche l'union (shalom) la Paix...Bon RETOUR À L'ESSENTIEL à vous.

Partager cet article

Repost 0