Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

aide-psy-coach-nord nouveau site d'aide psychologique

Publié le par Accompagnant coach psychothérapeutes

 

Bonjour,

je garde ce blog pour diffuser certaines idées, par contre j'ai ouvert un site pro http://www.wix.com/stjy54/aide-psy-coach-nord  facilitant les échanges professionnels

bonne journée

 

 

 

 

 

Jean-Yves DEGORRE-SZLAPKA

Coach  de vie -Thérapie énergétique- Thérapie par La conscience

Thérapie individuelle-Atelier-Formation

52 rue des Fusillés

62420 Billy Montigny

 http://www.wix.com/stjy54/aide-psy-coach-nord 

06.67.26.81.03

 

 

- Gestion du stress et de l'anxiété:
Il exite aujourd'hui de très bons traitements pour guérir des troubles du stress et de l'anxieté, n'hésitez donc pas à chercher de l'aide. La plupart des troubles de l'anxieté sont soignés par thérapie cognitive comportementale, médicaments, ou bien une combinaison des deux. C'est pour cela que je travaille en colaboration avec des médecins. J'ai testé  les techniques que j'emploie. Perte d’un être cher, exigences élevées au travail m'ont conduit a avoir des crises d'angoisse pendant 10 ans.Pour me "soigner"  j'ai appris des techniques eficaces: s'agit de rendre conscientes les pensées (le processus cognitif) amenées par les agents de stress et de voir comment elles déterminent les réactions émotives et le choix des stratégies d'action. Je peux vous apprendre à changer la façon de penser face au stress, apprendre à modifier la façon dont on se comporte dans une situation anxiogéne. La méditation (mindfullness), la relaxation sont aussi des outils que j'utilise.

 

- Coaching de vie :
Vous rencontrez actuellement des difficultés dans votre vie (divorce, mariage, rupture, deuil, licenciement, problèmes de couple, problèmes d’image, problèmes de poids, etc.) ou tout simplement vous êtes bien et souhaitez le rester, un coach de vie va vous y aider… Essayez le coaching de vie:
Un coaching qui vise l’équilibre à travers vos différents domaines de vie
(personnel, professionnel, couple, famille, social).
 
- Psychopraticien:
Le domaine d’intervention se veut très large: je vous aide dans "les troubles psychologiques, sociaux et psychosomatiques,  j'accompagne les personnes éprouvant des difficultés psychologiques, comportementales, sexuelles ou d’origine psychosomatique par le moyen du psychisme". En clair, je  vous aide à affronter vos problèmes existentiels : timidité, complexes, rupture amoureuse, phobie, traumatisme, deuil etc. Vous pouvez faire appel à ces techniques, que ce soit sur une courte ou une longue durée, de quelques séances à plusieurs années. Vous êtes libre de décider.


 - Thérapie de couple:
Le but d'une thérapie n'est pas de déterminer qui a tort ou raison, mais plutôt de rétablir la communication. Le couple est une entité qui a ses règles, ses codes, ses habitudes, et il arrive que les deux partenaires ne s'y reconnaissent plus. Le thérapeute donne les moyens à chacun d'exprimer ses insatisfactions par rapport à la relation et non par rapport à l'autre. Ce changement de perspective permet d'entrer dans un processus de collaboration conjointe pour revoir le « contrat » sans viser à changer l'autre, car c'est impossible. On sort du règlement de comptes destructeur pour devenir constructif.
 Au fil des séances, chacun s'étonne de découvrir ce que l'autre éprouve, pense et s'imagine et les solutions apparaissent.

 

- Accompagnement philo-thérapeutique*.
"Vide est le discours du philosophe s'il ne contribue pas à soigner une passion de l'homme."Épicure.
Cette phrase, pour l’amateur de philosophie que je suis a raisonné en moi à la suite de rencontres avec des « philosophes reconnus ».
J’ai donc décidé dans ma pratique de relation d'aide d'ajouter la relation d'accompagnement philo-thérapeutique*.
C'est une manière de procéder qui a pour but de permettre à l'accompagné de prendre confiance en lui-même, afin - grâce à un meilleur discernement - de progresser vers plus de conscience et d'autonomie, c'est-à-dire de prendre des décisions et d'opérer des changements en accord avec ce qu'il veut au plus profond de son être, afin de vivre mieux.
L'accompagnement se déroule sous la forme de partages, centrés sur les expériences de vie concrètes de l'accompagné.
Pour cela, l'objectif est de permettre à la personne de découvrir la réalité de ce qu'elle vit et la manière dont elle s'y prend pour le vivre - en dehors de toute interprétation subjective - de telle façon qu'elle puisse parvenir par elle-même à se forger sa propre opinion sur ce qu'elle vit et à décider de ce qu'elle veut en faire.
Ayant tiré ses propres conclusions sur elle-même, elle pourra agir sur la base et avec la conviction de quelqu'un qui a fait sa propre expérience.
Il s'agit donc de permettre à l'accompagné de s'observer lui-même afin qu'il puisse élaborer ses propres réponses à ses difficultés, plutôt que de lui apporter des solutions toutes faites ou de l'amener à reproduire des modèles qui ne seraient pas issus de son expérience.
Dans ce contexte, la manière bienveillante dont l'accompagnant se situe vis-à-vis de l'accompagné est primordiale parce qu'elle induit le potentiel de confiance en soi qui lui est nécessaire pour parvenir à ce qu'il veut.
Parce que nous sommes doués de conscience et de raison et que la philosophie est étymologiquement une voie de travail sur soi et de croissance, une voie qui nous permet de devenir disciples de la vie.
Parce que se sentir perdu ou mal dans sa peau n'est pas nécessairement une maladie et que le désir de donner du sens à ce qui nous arrive comme d'être plus sage et équilibré est légitime.
.
*Philos, en grec, signifie "aimer", et therapeuein, "prendre soin de". Le philo-thérapeute est donc littéralement une personne qui prend soin de l'autre par l'amour et la bienveillance.

- Thérapies énergétiques:
Ma formation  universitaire, ma pratique des arts martiaux, mon engagement, mes travaux avec des spécialistes en thérapies énergétiqes ainsi que des talents innés m'ont permis de développer des capacités dites extra-sensibles qui me permettent de percevoir les états vibratoires des personnes qui me consultent. Je n'ai pas besoin de poser mes mains, de toucher, ni de "rituel".
La complémentarité de ces capacités avec mes formations me permet d'aller directement au coeur des blocages et freins,  pour faciliter  la stimulation des ressources et la "re-circulation" de  l'Energie Vitale. C'est l'Energie de la personne qui consulte qui est stimulée.

Tarifs et lieu de consultation:


Mes tarifs restent de 60 € par consultation. Ils ne dépendent pas du temps passé en consultation ou de la gravité de votre problème.
Je reçois en toute discrétion au 52 rue des Fusillés 62420 Billy Montigny sur rendez-vous.

 

 

Publié dans Divers

Partager cet article

Repost 0

La méditation, pensez-y ! article de corse matin

Publié le par Accompagnant coach psychothérapeutes

http://www.corsematin.com/article/papier/la-meditation-pensez-y.643680.html

Augmentation des défenses immunitaires, amélioration du sommeil, antistress… Les effets préventifs ou curatifs de la méditation sont mieux connus. Le vrai du faux.

Vieille de 4 000 ans, la méditation connaît un engouement grandissant. Son principe ? Apaiser le mental en contrôlant le flux incessant de nos pensées, dans le but de gagner une plus grande sérénité et lucidité. Pratique des religions orientales importée en Occident, elle a été pendant longtemps assimilée à une démarche mystique réservée à un petit cercle d'initiés.

C'est parce que des recherches ont montré les bienfaits physiologiques et psychologiques de la méditation que des spécialistes, dont le plus connu est l'américain Jon Kabat-Zinn, ont développé une approche détachée de toute connotation religieuse : la méditation « de pleine conscience » ou « mindfulness ». « Ses effets sur la santé sont reconnus depuis longtemps », plaide Claudine Badey-Rodriguez. Cette psychologue niçoise décrypte.

La méditation, c'est faire le vide dans sa tête. Vrai et faux.

Si on reste sur cette idée, on se décourage très vite. La méditation de pleine conscience, c'est être présent à l'instant, c'est stopper le flux des pensées qui nous font être soit dans le passé, soit dans l'anticipation de l'avenir. Elle ne consiste pas à évacuer de notre esprit les pensées et les émotions, mais à les voir avec lucidité.

Elle n'agit que sur le stress. Faux.

La méditation est bénéfique pour tout le monde. Elle réduit le stress, augmente les défenses immunitaires, améliore la qualité du sommeil, favorise l'optimisme, lutte contre les maladies cardio-vasculaires, permet de réduire les douleurs. C'est un cercle vertueux. Elle est un entraînement de l'esprit qui invite à voir clairement, avec bienveillance, nos schémas de pensée habituels, permettant de nous libérer de nos automatismes qui peuvent être source de mal-être ou de détresse.

Elle contribue à réduire les symptômes dépressifs. Vrai.

La pratique de la méditation est efficace dans la réduction de troubles émotionnels et de difficultés psychologiques.

La méditation se pratique en tailleur. Vrai et faux.

La posture classique est en effet assis en tailleur sur un coussin, le dos droit, les épaules relâchées, les mains sur les genoux. Mais on peut aussi être sur une chaise si on a des problèmes de dos, de genou, d'articulation, dans un fauteuil ou sur son canapé. Quelle que soit celle que vous privilégiez, les principes de base restent les mêmes : une posture ou un mouvement du corps juste, une respiration profonde, ample, régulière. On passe en revue toutes les parties de son corps de façon sensorielle, les yeux fermés.

Elle est plus efficace le matin. Vrai.

L'intérêt du matin, c'est d'orienter la journée et non de vivre en pilote automatique dès le saut du lit. Mais il n'y a aucune obligation. Il s'agit d'un état d'esprit, d'une attitude devant la vie. Effectuer des actes de la vie quotidienne en pleine conscience, boire, prendre sa douche, marcher, en étant attentif à se qui se passe en soi à ces moments-là est aussi une façon de méditer.

Ses bénéfices sont immédiats. Vrai.

Les effets sont sur l'instant parce que faire une pause, de 10 minutes à une demi-heure, nous calme déjà sur le moment. Mais c'est dans la durée que l'on en retire le meilleur. Plus on va pratiquer, plus les bienfaits sont importants.

Elle se pratique seul et au quotidien. Vrai et faux.

La méditation peut se faire seul ou en groupe. Pour certains, les séances de groupe peuvent faciliter les choses. Il faut se fier à ce que l'on ressent. En terme de santé, le plus efficace est de méditer tous les jours, même si ce n'est pas longtemps au début (5 à 10 minutes). À chacun son rythme.

La méditation est une mode. Faux.

Il y a un engouement pour la méditation d'abord parce que les recherches scientifiques en ont montré les bienfaits et ensuite parce qu'il y a des besoins dans la population. C'est une manière de donner plus de sens à notre existence et d'arrêter la course contre la montre effrénée dans laquelle nous sommes.

Publié dans Méditation

Partager cet article

Repost 0